SOS Saint Valentin

Carte de Saint Valentin

Pas de budget ou pas d’idée pour la Saint Valentin ? Cet article peut vous aider…

Comme toutes les autres fêtes, la Saint Valentin n’échappe pas aux marketeurs de tous poils qui vont essayer de vous vendre des tas de choses dont vous n’avez pas besoin pour être heureux. Ils vont évidemment jouer sur la corde de la sensibilité en essayant de vous faire croire que si vous l’aimez, vous devez lui acheter un cadeau. Et que si vous l’aimez vraiment très fort, il faut dépenser beaucoup.
Ne vous laissez pas manipuler, résistez à ces sirènes du commerce qui vous font de l’œil.

Je ne prétends pas pour autant qu’il faut passer outre cette fête traditionnelle qui remonte à l’antiquité. La Saint Valentin est une fête romantique qui puise son origine dans la Rome Antique.
Si l’attachement à un être aimé ne se témoigne pas qu’une seule fois par an, faire un effort particulier de temps en temps donnera du piment à la vie.

Alors que faire ?

Je vous propose l’écriture. Cela demande plus d’efforts de recherche que de courir les magasins pour acheter la première bricole venue. Une jolie carte de Saint Valentin contenant un mot doux, un petit compliment pour lui dire ce qui vous plait en elle ou lui, un poème pour les plus entreprenants, voilà une manière qui est redevenue singulière pour exprimer ses sentiments. Un poème en acrostiche dont la première lettre de chaque strophe compose le prénom de l’être aimé doit normalement faire autant d’effet qu’un diamant. Si ce n’est pas le cas, au moins vous serez informé sur ses goûts et ses valeurs.

Vous pouvez même aller jusqu’à confectionner la carte vous-même. La sagesse populaire qui dit que l’on a toujours besoin d’un plus petit que soi a une nouvelle fois raison. Car c’est la Petite Souris qui va vous venir en aide sur ce coup là. Elle vient de mettre en ligne sur son site un dessin à colorier « so cute » comme disent les anglais. Un couple de petites souris amoureuses qui, imprimé sur du papier bristol, donnera une carte très originale.

Alors à vos crayons les amoureux !

Menu