Auteur intervenant dans les écoles

J’interviens dans des classes d’écoles maternelles ou primaires pour échanger avec les élèves à propos de mon travail d’auteur jeunesse ou pour traiter d’autres sujets connexes.

Il peut s’agir pour une classe de maternelle, de :
  • Raconter une histoire
  • Imaginer une histoire
  • Apprendre à dessiner la Petite Souris
  • Jouer avec la Petite Souris

Dans l’objectif de stimuler l’imaginaire de l’enfant.

Ecole primaire
Pour une classe de primaire :
  • Inventer une histoire (par exemple : la Petite Souris est passée dans ma ville)
  • Découvrir les étapes de la création d’un livre pour la jeunesse
  • Parler de géographie autour de mes romans et albums
  • Apprendre à dessiner la Petite Souris
  • Apprendre à jouer à l’Awalé, un jeu de stratégie africain dont parle le petit guerrier d’ébène
  • Fabriquer un jeu d’Awalé avec des matériaux de récupération

Dans l’objectif de mieux connaitre l’auteur, découvrir comment se crée un livre et donner envie de lire et d’écrire.

D’autres sujets en lien avec les projets pédagogiques de l’enseignant peuvent également être envisagés.

Photos de mes interventions dans les classes d’écoles

Quel est l’intérêt pour les élèves ?

Ce type de rencontre permet aux enfants de faire évoluer la représentation du texte qu’ils ont pu avoir après une première lecture. Après avoir rencontré et échangé avec l’auteur ils ne voient plus le livre de la même façon.

Cela permet très souvent de déclencher chez eux l’envie de lire les autres livres de la série puis de découvrir d’autres livres.

Leur vision de l’auteur est également transformée. C’est quelqu’un de vivant. Et oui tous les auteurs de livres ne sont pas morts 😉 Quelqu’un a qui ils peuvent s’identifier, qui a travaillé, fait des recherches, persévéré avant de terminer l’écriture de son ouvrage.

Ils découvrent les étapes de fabrication d’un livre et ses différents métiers. Le rôle de l’auteur, de l’illustrateur, de l’éditeur, de l’imprimeur, du libraire…

On peut ainsi réconcilier les faibles lecteurs avec le livre et raviver chez eux l’intérêt pour la littérature.

Photos des enfants qui apprennent à dessiner la Petite Souris

Quel intérêt j’y trouve ?

Je suis toujours à l’écoute de l’avis de mes lecteurs. J’ai envie de savoir ce qu’ils ont aimé ou pas. Comprendre comment ils ont lu et interprété le livre. Ce qui est important pour eux dans l’histoire. J’écoute, cela m’intéresse beaucoup. Les enfants ne font pas semblant. Ils sont francs et directs et ne cherchent pas à tourner autour du pot.

Et puis il me semble essentiel de donner le gout de la lecture aux enfants. Je trouve paradoxal de rencontrer certains enfants qui n’aiment pas lire alors qu’ils adorent les histoires…

Ce sont toujours de très bons moments. L’enthousiasme des enfants me donne envie de leur écrire d’autres histoires. C’est un excellent carburant pour mon petit moteur d’auteur jeunesse.

Si j’ai pu apporter aux élèves un peu de rêve avec mes histoires et que j’ai pu renforcer leur envie de lire, alors je suis comblé.

Des aventures de la Petite Souris imaginées par des élèves de CE1

Menu