Selon une récente étude, cet été, près d’un français sur deux (47,2%) aura emporté son ordinateur en vacances. Avec un pic à 60% chez les 18-24 ans. La plupart l’utilisent pour surfer sur Internet, consulter leur messagerie, regarder des films ou écouter de la musique. Ces vacanciers sont de plus en plus nombreux à réclamer du Wifi sur les plages pour surfer, non pas les vagues, mais les pages Web. Sur la Côte d’Azur, les plages privées sont de plus en plus nombreuses à s’équiper d’antennes pour satisfaire leurs clients. Les marques s’y mettent aussi. La plateforme de vente en ligne Ebay organise durant l’été 2013 une tournée des plages pour proposer aux estivants du Wifi gratuit, espérant ainsi les encourager à continuer de suivre leurs enchères en lignes même sur le sable.

Bibliothèque de plage

Donc pas de déconnexion pour certains, même au beau milieu des vacances d’été. Par contre d’autres profitent de cette période pour s’évader. Et la lecture reste un excellent moyen d’évasion. Pour ceux qui n’ont pas emporté suffisamment de livres, les bibliothèques de plages sont là. A l’époque de l’Internet et des liseuses électronique, il continue de s’en créer au bord mais aussi sur les plages. Comme cet été en Bulgarie à Albena, la plus grande station balnéaire du pays. L’architecte autrichien, Hermann Kompernas, a dessiné un meuble de 12 mètres de longueur qui permet aux livres de rester à l’abri de l’humidité et du vent. Plus de 3000 ouvrages sont proposés dans 10 langues. Aucune inscription n’est nécessaire pour pouvoir emprunter. Les lecteurs qui le souhaitent peuvent aussi ajouter leurs propres livres de vacances sur les étagères pour contribuer à enrichir le fond disponible.

Beach library

Il n’y a pas que dans le monde du Web que l’on rencontre des initiatives originales, novatrices et communautaires. Cela fait plaisir à voir.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

2 Commentaires.

Menu